Ciné-polar entre Athis-Mons et Ablon

Publié le par JBB

J'avais appris l'existence d'un cinéma disparu pas très loin de l'endroit où je créche. Mérimée, un indic, m'avait parlé d'un cinoche démoli à Athis-Mons et reconstruit dans une commune voisine. Une enquête s'imposait.

Première étape, le square des Cottages à Athis. C'est là que le cinéma se tenait, au n° 1. Son pedigree valait le détour: "Ciné-Sport", café, restaurant, hôtel de voyageurs, magasin de commerce, rien que ça...



Seulement voilà, les bombardements de 44 sont passés par là ... dernière scéance... plus aucune trace ne subsiste aujourd'hui:


Même le cinéma "Le Royal", construit à quelques rues de là est passé à la trappe. Meurtres en série...

L'enquête reprenait dans les brumes de la Seine, direction Ablon. Selon mon indic, le cinéma avait été reconstruit en 1955. Mes seuls indices pour le retrouver: une adresse, 3 rue Pierre Brossolette et un portrait d'époque.



Une fois sur place, je ne remarque rien. Et puis si, ce bâtiment un peu gauche, c'est bien lui... Il a pris de l'embonpoint et s'est fait refaire le portrait d'une façon un peu malheureuse. J'ai devant moi l'ancien cinéma "Les Reflets" transformé en lycée privé et bureaux.



Je me dis que les salauds qui ont fait le coup ont eu sa peau, mais n'ont pas réussi à faire disparaître le corps... Et c'est tant mieux

Quant à moi, mission accomplie
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article